an0maly

     « Etymologiquement, anomalie ne vient ni du grec Nomos (la loi) ni du latin Norma (la règle, la norme) mais du grec Omalos.  An-omalos veut dire : « qui n’offre pas une surface égale ou régulière, qui ne participe pas d’un état d’union ou de concorde ». De la sorte, si l’anomalie est hors norme, elle n’est pas nécessairement ni pour autant anormale.»

Camille Fallen, « L’anomalie quasi-créatrice »


     La série an0maly est née de mon incapacité presque pathologique à appréhender la complexité de certains lieux, moments ou relations, de me livrer totalement, simplement.

   L’anomalie, c’est le chaos, la cacophonie visuelle qui provient du désordre des idées, de la perception de la réalité, de la difficulté à comprendre le monde complexe qui m’enrobe.

      Le désordre dans ces images est celui de mes émotions trop fortes, de ma perception trop nette de ce que je voudrais conserver à l’arrière-plan. L’ombre y est partout, menaçante mais structurante, omniprésente mais nécessaire à la naissance de cette lumière tant espérée, de cet éclat de vie.


Hors norme mais pas anormal, je l’espère.