Abonnez-vous à notre Newsletter

  • Facebook Social Icon

Etude en bord de mer

La photographie en noir et blanc possède des caractéristiques qui lui sont propre, celle notamment de nous faire basculer dans une autre réalité, proche mais différente. Elle apporte une autre dimension aux photos, une intemporalité et une redoutable perte de repère.

 

Je cherche l'intemporalité pour les souvenirs, l'imaginaire.

Je veux la perte de repère pour toucher un maximum de curieux dans leurs souvenirs, leur imaginaire.

La photographie en noir et blanc joue avec la matière, le graphisme -le sable, les rochers, les nuages, les vagues, l'écume...-, les perspectives tracées par les lignes et les courbes -dunes, horizon, mer/océan...- et bien sur la lumière.

Elle ne s'encombre pas des couleurs qui détournent le regard vers d'autres préoccupations non essentielles à la construction de l'image, au message.

Cet univers « bord de mer » est une réalité construite entre le monde de l'eau et de la terre. Il permet  d'explorer un certain minimalisme de part la simplicité des éléments.

Que voit on au bord d'une plage ?, le ciel, l'océan, deux infinis.

C'est une frontière, un lieu de perpétuel combat, une «tranchée» indéfiniment reprise puis abandonnée à l'adversaire.

Quête illusoire de territoire ?, châteaux de sable symbolisant nos conquêtes matériels et futiles devant l'usure du temps ?

C'est la quête d'une sagesse, immense, aussi difficile à garder que l'eau à travers les mains. Tout les jours nous pouvons nous enrichir.

Qu'en gardons nous réellement ?

C'est une certaine humilité (en plus de l'humidité !) face aux éléments infinis que sont l'eau et le ciel.

Pourtant où est l’humilité dans nos actes ?

C'est le ressac des vagues qui symbolisent autant de moments quotidiens et indistincts qui viennent et qui effacent des souvenirs trop peu ancrés dans nos mémoire, traces superficielles dessinées sur le sable.

Les marées d'événements apportés chaque jour ne sont elles pas aussi destructrices sur les moments fragiles mais essentiels de notre vie, comme l'eau salée sur les fragiles écritures dans le sable fin ?

Le « bord de mer » est un temple, j'y trouve des symboles et de confuses paroles essayent d'en expliquer les origines.